Lorsque Benny Cohen, titulaire d’un baccalaurĂ©at en commerce en 1982, a lancĂ© KPI Digital – anciennement KPI (Knowledge Providers Inc.) – en 2001, il a vu l’occasion de fournir aux entreprises prĂ©cisĂ©ment le type d’informations et de nouvelles connaissances analytiques qu’elles recherchaient, mais qu’elles n’obtenaient pas en investissant massivement dans des systèmes logiciels ERP (Enterprise Resource Planning).

Son idĂ©e Ă©tait de fournir de l’intelligence d’affaires et des connaissances exploitables Ă  partir de donnĂ©es pour aider les entreprises Ă  prendre de meilleures dĂ©cisions commerciales, plus rapidement : « De nombreuses entreprises investissaient des millions de dollars dans des ERP complets, qui leur permettaient d’amĂ©liorer leurs opĂ©rations. Mais les ERP ne fournissaient pas les informations analytiques et les perspectives que les gestionnaires recherchaient pour optimiser leurs dĂ©cisions commerciales et agir rapidement et efficacement », explique M. Cohen, qui a fondĂ© son entreprise maintenant bien Ă©tablie après avoir travaillĂ© pendant 18 ans comme programmeur, analyste et directeur de succursale chez Syntax.net, un important fournisseur d’ERP.

Plonger en profondeur dans les données pour obtenir des informations exploitables

« Les entreprises avaient besoin d’intelligence d’affaires – basĂ©s sur des donnĂ©es, des tendances et des idĂ©es – sur les facteurs clĂ©s de leur activitĂ©. Qui sont les meilleurs vendeurs et clients, et quels sont les meilleurs produits ou lignes de produits ? Que se passe-t-il actuellement dans l’entreprise et que se passera-t-il Ă  l’avenir ? Les entreprises recherchent des informations exploitables Ă  partir de leurs Ă©normes volumes de donnĂ©es », explique M. Cohen, dont le tout premier client, le dĂ©taillant montrĂ©alais Dans Un Jardin, a vu ses ventes augmenter de façon spectaculaire après que l’entreprise ait apportĂ© des changements basĂ©s sur les connaissances amenĂ©es par l’intelligence d’affaires de KPI.

KPI s’est d’abord associĂ© Ă  Cognos (acquise par IBM en 2008) – un chef de file prĂ©coce en matière de logiciels d’intelligence d’affaires et de gestion de la performance – et s’associe aujourd’hui Ă  des entreprises technologiques de premier plan pour offrir les solutions novatrices que les clients souhaitent pour analyser leurs donnĂ©es, amĂ©liorer leurs dĂ©cisions d’affaires et obtenir d’excellents rĂ©sultats commerciaux. « J’ai lancĂ© KPI Digital en partant du principe que mes clients souhaitaient avoir toutes les informations qu’ils recherchaient au bout des doigts. C’est ce qui a changĂ© la donne », dit-il.

Grand adepte de l’apprentissage expĂ©rientiel et en Ă©quipe

Cohen a compris la valeur et acquis les compĂ©tences de la collaboration, du travail d’Ă©quipe et de la crĂ©ation de bons partenariats lorsqu’il Ă©tait Ă©tudiant Ă  Desautels, oĂą il s’est spĂ©cialisĂ© en gestion des systèmes d’information et en finances. « Je m’intĂ©ressais aux systèmes d’information et McGill Ă©tait l’endroit idĂ©al. J’ai apprĂ©ciĂ© la culture parce que, mĂŞme si elle Ă©tait compĂ©titive, elle favorisait une collaboration approfondie. Les professeurs encourageaient le travail d’Ă©quipe sur les projets. Cette expĂ©rience m’a appris Ă  penser et Ă  travailler en Ă©quipe avec d’excellents collaborateurs et des gens intelligents, et m’a donnĂ© une perspective plus globale », dit-il.

Cohen croit sincèrement aux avantages de l’apprentissage par l’expĂ©rience et en Ă©quipe pour les Ă©tudiants actuels du programme de maĂ®trise en gestion analytique (MMA) de la FacultĂ© de gestion Desautels.

En 2019, il a crĂ©Ă© le Benny and Renee Cohen Masters Leadership Award pour soutenir un Ă©tudiant exceptionnel entrant dans le programme MMA ou le nouveau programme de maĂ®trise en gestion de la vente au dĂ©tail (MMR), qui dĂ©butera en aoĂ»t de cette annĂ©e. Le prix a Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour souligner l’importance de l’apprentissage par l’expĂ©rience chez Desautels et la nĂ©cessitĂ© pour les Ă©tudiants d’aller au-delĂ  de la salle de classe.

« Le plus grand avantage de l’apprentissage par l’expĂ©rience pour les Ă©tudiants en analytique est d’obtenir une perspective commerciale pragmatique sur ce qu’ils Ă©tudient. Les clients investissent dans la technologie en tant que catalyseur de leurs solutions et de leurs rĂ©sultats commerciaux. Les Ă©tudiants comprennent les applications pratiques de l’analytique et de l’intelligence artificielle en travaillant avec les clients sur des projets qui rĂ©pondent Ă  leurs besoins. Ils apprennent que les entreprises n’achètent pas l’IA, mais les rĂ©sultats auxquels l’IA peut conduire. », dit-il.

Partenariat avec les étudiants sur des solutions clients pour le commerce de détail et le transport

Cohen soutient l’accent mis par le programme MMA sur l’apprentissage par l’expĂ©rience en invitant des Ă©tudiants de Desautels Ă  collaborer avec les scientifiques de donnĂ©es de son entreprise sur des projets spĂ©cifiques afin de dĂ©velopper des solutions commerciales pour les clients. Les Ă©quipes d’Ă©tudiants ont travaillĂ© avec des clients tels que le dĂ©taillant de matĂ©riel d’art DeSerres, Lactanet (l’organisation nationale des producteurs laitiers du Canada) et un consortium de transport basĂ© au QuĂ©bec, pour Ă©laborer et mettre en Ĺ“uvre des solutions Ă  des problèmes commerciaux rĂ©els.

« Nous amenons les Ă©tudiants dans l’environnement du client, et ils ont l’occasion d’appliquer en entreprise ce qu’ils apprennent en classe pour obtenir des rĂ©sultats rĂ©els.  Nous offrons Ă©galement notre temps, nos connaissances et notre expertise en tant que confĂ©renciers invitĂ©s dans certains cours. J’ai rencontrĂ© les directeurs et les professeurs des programmes MMA et MMR, et j’ai Ă©tĂ© particulièrement impressionnĂ© par leurs connaissances et leur vision. », dĂ©clare M. Cohen.

Il est reconnaissant des possibilitĂ©s qu’une Ă©ducation Ă  McGill a rendue possible dans sa propre carrière, pour sa femme Renee, 1983 (sociologie), et leurs enfants. « J’ai tellement profitĂ© de mon expĂ©rience Ă  McGill et l’universitĂ© a jouĂ© un rĂ´le important dans la vie de notre famille. Je veux rendre la pareille en soutenant ces programmes de toutes les façons possibles », dit M. Cohen, dont la fille Carly Cohen, titulaire d’un baccalaurĂ©at en commerce en 2014, a Ă©galement Ă©tudiĂ© la gestion des systèmes d’information Ă  Desautels et est maintenant gestionnaire principale de la transformation numĂ©rique chez KPI Digital, tandis que son fils, Casey Cohen, titulaire d’un baccalaurĂ©at en science en 2017, est candidat au doctorat (2022) en mĂ©decine expĂ©rimentale Ă  McGill.

M. Cohen souligne que des entreprises comme KPI Digital, qui soutiennent les possibilitĂ©s d’apprentissage par l’expĂ©rience des Ă©tudiants, en bĂ©nĂ©ficient en retour, car elles investissent dans le bassin de talents pour leur propre croissance future. « Les diplĂ´mĂ©s du MMA sont talentueux, et il faut ĂŞtre très intelligent pour y ĂŞtre admis. L’analytique est notre activitĂ©, et nous sommes intĂ©ressĂ©s par l’embauche de personnes intelligentes et ayant une expĂ©rience pratique. Lorsque nous envisageons le futur immĂ©diat pour KPI Digital, le dĂ©fi numĂ©ro un est de trouver les meilleurs talents pour poursuivre notre croissance », dit-il.

Le secteur du commerce de détail investit énormément dans la transformation numérique

Le commerce de dĂ©tail est peut-ĂŞtre le secteur qui illustre le mieux les dĂ©fis et les opportunitĂ©s de la transformation numĂ©rique avant, pendant et après la pandĂ©mie. Bien que KPI Digital ait servi de nombreux clients dans les secteurs de la fabrication, de la banque et de l’assurance, le commerce de dĂ©tail est un secteur oĂą l’analytique a eu un impact transformateur sur la façon dont les entreprises se connectent avec les clients et stimulent les ventes et ce, depuis que Cohen a conseillĂ© son premier client, Dans Un Jardin.

Donner aux Ă©tudiants de Desautels la possibilitĂ© de contribuer Ă  la rĂ©solution de problèmes concrets dans le secteur de la vente au dĂ©tail et dans d’autres secteurs est la façon dont M. Cohen envisage l’apprentissage par l’expĂ©rience, en mettant l’accent sur la façon de joindre les clients de manière efficace dans un monde numĂ©rique. « La vente au dĂ©tail est un domaine privilĂ©giĂ© pour KPI Digital, et nous comprenons très bien ce secteur. Face Ă  la concurrence des « Amazons » du monde entier, nous pensons que tous les dĂ©taillants doivent se transformer numĂ©riquement pour survivre Ă  l’avenir. La pandĂ©mie a rendu Ă©vident ce qui existait auparavant », dit-il.

Cohen est un fier partisan et promoteur de McGill, une universitĂ© de renommĂ©e mondiale qui a tant donnĂ© Ă  lui et Ă  sa famille. En tant qu’entrepreneur, il a lancĂ© et construit une sociĂ©tĂ© de conseil prospère en analytique, IA et transformation numĂ©rique qui fournit Ă  ses clients des solutions commerciales innovantes. Il tient Ă  soutenir et Ă  promouvoir les programmes de pointe MMA et MMR de Desautels en offrant des bourses d’Ă©tudes et des possibilitĂ©s d’apprentissage expĂ©rientiel Ă  ces Ă©tudiants de haut calibre. « Le MMA produit tellement de talents et il y a une forte demande pour les compĂ©tences et l’expĂ©rience que les Ă©tudiants pourront acquĂ©rir dans le nouveau programme MMR. Je veux soutenir ces programmes parce que je crois en l’Ă©norme valeur qu’ils crĂ©ent aujourd’hui et en l’impact futur que leurs diplĂ´mĂ©s auront sur l’innovation sur le marchĂ© », dit-il.

 

ARTICLE ÉCRIT PAR : MARK WITTEN | VISITEZ L’ARTICLE